Lettres aux Députés et aux sénateurs français : Chili, 4 Prisonniers Politiques Mapuche en grève de la faim

Publié le par Collectif Mapuche

Mesdames, Messieurs les Députés,

 

Nous attirons votre attention sur les graves atteintes aux droits de l’Homme au Chili, qui ont motivé une grève de la faim de 4 prisonniers politiques Mapuche depuis le 15 mars dernier, dans la prison de la localité d’Angol, c’est-à-dire depuis 74 jours !.

 

74 jours sans que le gouvernement chilien s’intéresse aux demandes de ceux qui auront donc passé plus de 5 mois en grève de la faim entre 2010-2011 (dont 81 jours entre juillet et novembre derniers), pour tenter de se faire entendre dans leurs revendications.

 

Ces 4 personnes ont été condamnées  à 25 et 20 ans de prison sur des accusations qui n’ont jamais été prouvées, jugées dans un procès scandaleux où les seules « preuves » étaient fournies par de faux témoins encagoulés et protégés par le Ministère Public, largement impliqué dans un procès politique et non judiciaire de ces 4 Mapuche.

 

La condamnation, prononcée le 22 mars dernier, a immédiatement suscité une contestation d’envergure de la part des avocats de la défense auprès le Président de la Cour Suprême du Chili, en vue d’obtenir l’annulation du jugement subi par ces 4 personnes. La réponse a été la recevabilité de la demande et le 3 juin prochain, cette Cour devra statuer sur le sort des condamnés, espérons-le, en déclarant la nullité du jugement de Cañete,   (ville du sud, à 550 Kms de Santiago).

 

Nous sollicitons, par la présente, votre intervention auprès du Président du Chili, Monsieur Sebastián Piñera , ainsi qu’auprès du Président de la Cour Suprême, Monsieur Milton Juica, afin de leur signaler les graves fautes de procédure qui sont intervenues lors de ce procès.

 

Avec la conviction que vous ferez le nécessaire, nous vous prions de recevoir, Mesdames et Messieurs les députés, l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

 

 

Collectif de Soutien au Peuple Mapuche en France

Paris, le 27 mai 2011

 

 

Collectif.mapuche@yahoo.com

http://collectif.mapuche.over-blog.com

 

 

Mesdames, Messieurs les Sénateurs,

 

Nous attirons votre attention sur les graves atteintes aux droits de l’Homme au Chili, qui ont motivé une grève de la faim de 4 prisonniers politiques Mapuche depuis le 15 mars dernier, dans la prison de la localité d’Angol, c’est-à-dire depuis 74 jours !.

 

74 jours sans que le gouvernement chilien s’intéresse aux demandes de ceux qui auront donc passé plus de 5 mois en grève de la faim entre 2010-2011 (dont 81 jours entre juillet et novembre derniers), pour tenter de se faire entendre dans leurs revendications.

 

Ces 4 personnes ont été condamnées  à 25 et 20 ans de prison sur des accusations qui n’ont jamais été prouvées, jugées dans un procès scandaleux où les seules « preuves » étaient fournies par de faux témoins encagoulés et protégés par le Ministère Public, largement impliqué dans un procès politique et non judiciaire de ces 4 Mapuche.

 

La condamnation, prononcée le 22 mars dernier, a immédiatement suscité une contestation d’envergure de la part des avocats de la défense auprès le Président de la Cour Suprême du Chili, en vue d’obtenir l’annulation du jugement subi par ces 4 personnes. La réponse a été la recevabilité de la demande et le 3 juin prochain, cette Cour devra statuer sur le sort des condamnés, espérons-le, en déclarant la nullité du jugement de Cañete,   (ville du sud, à 550 Kms de Santiago).

 

Nous sollicitons, par la présente, votre intervention auprès du Président du Chili, Monsieur Sebastián Piñera , ainsi qu’auprès du Président de la Cour Suprême, Monsieur Milton Juica, afin de leur signaler les graves fautes de procédure qui sont intervenues lors de ce procès.

 

Avec la conviction que vous ferez le nécessaire, nous vous prions de recevoir, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, l’assurance de nos sentiments les meilleurs.

 

 

Collectif de Soutien au Peuple Mapuche en France

Paris, le 27 mai 2011

 

 

Collectif.mapuche@yahoo.com

http://collectif.mapuche.over-blog.com

 

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article